L’affacturage notifié non géré : principe et fonctionnement

L’affacturage notifié non géré fait partie des trois formes de factoring les plus connues avec l’affacturage confidentiel et la subrogation.

Demande d’Affacturage
Gratuit et sans engagement !
Exemple : 123 456 789

Pour réduire leurs frais, certaines entreprises optent pour l’affacturage notifié non géré ou affacturage semi-confidentiel. Dans ce cas, le factor laisse à son client la responsabilité du recouvrement des créances. Tous les détails.

Qu’est-ce que l’affacturage notifié non géré ?

L’affacturage notifié non géré est une solution moins coûteuse que le full factoring et qui permet de garder la main sur le poste clients. En effet, en cas d’impayés, c’est à l’entreprise d’effectuer les relances et de gérer l’éventuel contentieux.

Cette forme d’affacturage s’adresse principalement aux sociétés structurées car elle peut représenter une charge de travail importante pour la direction financière. Le lettrage comptable, qui correspond au rapprochement des comptes clients de l’entreprise avec ceux en gestion chez la société d’affacturage, fait partie des tâches les plus prenantes puisqu’il nécessite de mettre en relation chaque règlement d’un débiteur avec une facture financée par le factor. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises se tournent vers des prestataires proposant des solutions dédiées à la gestion de l’affacturage. Elles peuvent ainsi accéder à plusieurs options telles que la création de stratégie de lettrages automatisées, la détection des incidents de paiement, la gestion des différents centres payeurs. Celles-ci visent notamment à renforcer le contrôle des données.

Quel est le fonctionnement de l’affacturage notifié non géré ?

L’affacturage notifié non géré repose sur quelques étapes simples :

  1. Effectuer une vente ou une prestation de services puis facturer le client
  2. Céder la créance commerciale à la société d’affacturage
  3. Le factor finance le montant de la facture sur un compte bancaire partagé
  4. L’entreprise récupère le montant qui correspond à l’avance des fonds sur le compte dédié
  5. L’entreprise reçoit à l’échéance le paiement du client avant de l’encaisser sur le compte bancaire partagé avec le factor qui pourra alors récupérer la somme avancée.

Ainsi, l’affacturage notifié non géré consiste pour l’entreprise qui y recours à remettre au factor des créances notifiées, avec mention subrogative. Contrairement à l’affacturage confidentiel, le client est informé de la cession des factures à une société spécialisée. Cette forme d’affacturage présente néanmoins une particularité : la gestion et le recouvrement des créances sont conservées par l’entreprise. Cela signifie que la structure doit accomplir elle-même ces démarches puis déposer les encaissements sur le compte bancaire partagé avec la société d’affacturage.

Quels sont les avantages ?

Recourir à l’affacturage notifié non géré permet de profiter de plusieurs avantages :

  • La transparence : les clients savent que l’entreprise fait appel à une société d’affacturage mais qu’elle garde la main sur la gestion de leur poste. Cette transparence constitue un véritable atout pour l’entreprise.
  • Une avance de trésorerie : la société d’affacturage avance les fonds sous 24 à 48 heures. Ceux-ci sont directement versés sur le compte partagé.
  • Une garantie contre les impayés : en souscrivant une assurance-crédit, l’entreprise bénéficie d’une garantie contre les factures impayées.

Le principal avantage offert par cette forme d’affacturage réside donc dans la possibilité pour l’entreprise de conserver la maîtrise de la relation client et de jouer la carte de la transparence.

Quels sont les inconvénients ?

L’affacturage notifié non géré a aussi des inconvénients. D’abord, certains clients peuvent avoir un avis négatif sur le choix fait par l’entreprise de recourir aux services d’une société d’affacturage. Ensuite, pour sécuriser l’opération, le factor est tenu de contrôler la gestion du poste client et la fiabilité des procès de recouvrement. A ce titre, il est susceptible de réaliser plusieurs audits par an. Enfin, l’autre limite concerne la charge de travail importante liée à la conservation de la gestion du poste clients, qui peut faire perdre du temps à l’entreprise.

Quel est le coût de cette solution ?

Avant de mettre en place une solution d’affacturage notifié non géré, il est essentiel d’en connaître le coût. Parmi les différents frais à prendre en compte, il y a :

  • La commission d’affacturage : ces frais sont destinés à couvrir la gestion du recouvrement et la garantie de paiement. Ils représentent entre 0,4 et 2,5 % du chiffre d’affaires TTC.
  • La commission de financement : il s’agit du taux d’intérêt appliqué pour l’avance des fonds.
  • Les frais de dossier : ils rémunèrent le factor pour la réalisation de certaines opérations.

Il est possible d’estimer le coût de l’affacturage notifié non géré en recourant à un simulateur en ligne, gratuit et sans engagement. Cela suppose de remplir un formulaire rapide en renseignant notamment la taille de votre entreprise, le secteur d’activité, le nombre de facturations, la répartition entre le marché domestique et l’international, le volume du chiffre d’affaires à financer.

Comparer pour trouver la meilleure offre d’affacturage notifié non géré

Vous souhaitez profiter d’une offre d’affacturage notifié non géré adaptée aux besoins de votre entreprise ? Pour gagner du temps et réaliser des économies, il est conseillé d’utiliser un comparateur en ligne. Cet outil s’appuie sur vos critères pour vous proposer des solutions 100 % personnalisées. Outre les frais appliqués, il faudra s’intéresser à la gamme de produits des factors, certaines sociétés d’affacturage étant spécialisées par type d’entreprise ou par secteur d’activité.

Vous préférez être accompagné tout au long de vos recherches ? Un professionnel connaissant parfaitement le marché de l’affacturage peut vous aider à comparer les offres en faisant jouer son réseau de partenaires et répondre à toutes vos questions. Gain de temps, économies, accompagnement et conseils personnalisés… En faisant appel à un expert en affacturage, vous profiterez de nombreux avantages.

Pour conclure, l’affacturage notifié non géré met l’accent sur le volet du financement tout en limitant celui de la gestion du portefeuille clients. Cette solution s’avère particulièrement intéressante pour les entreprises qui souhaitent alimenter leur besoin en fonds de roulement en conservant la maîtrise de leur relation client. Si vous souhaitez financer la trésorerie de votre entreprise, n’hésitez plus, faites une demande d’affacturage notifié non géré en quelques clics !